ahb_d_pliant_v201Créée en 2001 par des étudiants de l'université de Metz, le Mouvement Amadou Hampaté Bâ est une des plus remarquables associations africaines.

Du nom de l'écrivain malien Amadou Hampaté Bâ, né à Badiangara (Mali) en 1900 et mort à Abidjan (Côte d'Ivoire) en 1991.
Homme d'action, défenseur de la tradition africaine, il a beaucoup oeuvré pour la construction de bibliothèques partout au Mali.

Le "Sage d'Afrique", tel qu'il était surnommé, a grandement contribué à mieux faire connaître l'Afrique noire.

Son oeuvre littéraire très riche et variée, compte entre autres  "L'empire peul du Macina".
Son ouvrage, "L'étrange destin de Wangrin", lui a valu le Grand Prix littéraire d'Afrique Noire en 1973.

Vers la fin de sa vie, l'écrivain rédige ses mémoires: "Amkoullel, l'enfant peul", publié en 1991 et "Oui, mon commandant" posthume en 1994.

Il est aussi connu pour sa fameuse phrase:
"En Afrique, quand un vieillard meurt, c'est une bibliothèque qui brûle".
C'est le slogan retenu par l'association.